Congés naturalistes...

Un petit break de printemps, des congés bénévoles dans tous les sens du terme, puisque mon statut d'artiste ne me donne pas de congés payés, et que toutes ses observations se font aussi dans le cadre de bénévolat pour diverses associations ou organismes... Cinq petites journées mais fortement remplies d'émotions, de découvertes , de curiosité, de beauté...


J'ai assisté à l'offrande du circaète Jean le Blanc à sa belle, un couple que je suis depuis 5 ans pour le Groupe Circaète. En venant lui offrir dans le nid le serpent qu'il avait réussi à attraper, il consolide le couple et lui témoigne de sa capacité à pouvoir subvenir à ses besoins et à ceux du futur jeune à venir. Je ne poste pas de photos du nid, trop loin, car observé à la lunette ornithologique pour ne pas déranger, et pour ne pas dévoiler le lieu.

Une rencontre plus due à la chance, j'ai été survolé à quelques mètres à peine par un vautour moine, beaucoup plus rare que les vautours fauves que l'on observe fréquemment. Sur la photo, j'ai pu l'identifier grâce à la bague qu'il portait à sa patte droite ( DUZ ). J'ai ainsi appris qu'il avait été relâché en 2010 dans les baronnies...

Ce même soir, j'ai vu passer au dessus de moi plus d'une centaine de grands corbeaux regagnant leur dortoir ! Il faudra que j'essaie de le trouver...

Dans le cadre d'un comptage des fuligules morillons, avec notre groupe LPO, sur les petits lac, j'ai pu observer à quelques mètres un bihoreau gris faire une sieste matinale, , et assister aux nombreuses parades d'un couple de milans noirs et aussi de coucou gris.

Le couple de faucons pèlerins que je suis depuis trois ans près de chez moi en est à sa troisième reproduction . Tout semble aller bien pour eux, car ils sont toujours autour du nid, même si je ne peux pas encore voir les jeunes...

Au cours d'une balade près de la rivière qui passe sous le village J'ai découvert un nid de cincles plongeurs. Cet oiseau qui , pour se nourrir, plonge et marche sous l'eau , dans les rapides, pour attraper des larves et autres insectes aquatiques. J'ai assisté au nourrissage et à la toilette d'un jeune qui tarde à quitter le nid.




J'ai pu observer ( je ne poste pas de photos pour ne pas dévoiler le lieu ) une nichée d'Aigles de Bonelli. La mère couvant les petits, puis son envol dans un grand pin à l'arrivé du mâle qui venait prendre la relève. Celui-ci a coupé une branche de pin pour recharger le nid. A son arrivée, j'ai vu dépasser les deux têtes des poussins qui ont l'air de bien se porter. Une bonne nouvelle pour cette espèce si menacée aujourd'hui...

Ce matin enfin, j'ai pu observer le bain de soleil d'un lézard ocellé sur son rocher. Le plus grand lézard d'Europe est aussi une espèce en danger d'extinction. Avoir la chance d'observer une espèce comme celle-ci c'est un peu découvrir un trésor rare et fragile, qui peut disparaitre à tous moment...

En dehors de ces observations particulières et qui marquent un peu plus que les autres, pour moi en tout cas, il y en a eu des centaines d'autres. Un pic épeiche décortiquant l'écorce d'un arbre mort, une huppe fasciée cherchant des insectes dans le sol, une aigrette garzette venant se poser au sommet d'un arbre pour passer la nuit.

Il y a aussi les observations sonores avec le chant des grands ducs, ainsi que celui des petits ducs qui sont arrivés de migration, tout comme les engoulevents au chant si particulier. Tout un tas de chants d'oiseaux, que j'essaie de mémoriser pour en reconnaitre un peu plus que l'année précédente, en espérant m'en souvenir l'année prochaine. J'ai fait une liste, je pense en connaitre une soixantaine pour le moment, il y a encore beaucoup de travail !!!

...Je suis allé recueillir des crottes de genette pour les transmettre et en faire analyser le contenu pour connaitre son régime alimentaire. De même pour des pelotes de réjection de grands duc... ...J'ai découvert un crane de fouine qui viendra grandir mon petit cabinet de curiosités... ...puis les observations de papillons déjà nombreuses...et les orchidées... Toutes ces observations, au delà du plaisir qu'elles apportent, je les transmets ou bien dans des bases de données, ou à des associations qui suivent une espèce en particulier.


Le cerveau rempli de toutes ces choses positives, je vais reprendre cette semaine ma BD " La meute" qui s'enrichira surement de quelques unes de ces observations ...


70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout